finitzerfamily.wifeo.com

Le site de la famille Finitzer

Son Histoire et sa Généalogie à Alteckendorf

 
 

Origines de la famille Finitzer

Depuis le milieu du mois de juillet 2010, les Archives Départementales du Bas-Rhin ont mis sur Internet leurs fonds généalogiques. Les registres paroissiaux et d'état civil des communes bas-rhinoises, du XVIe siècle à 1902, sont désormais facilement accessibles. Avant cette mise en ligne, les recherches généalogiques concernant la famille Finitzer s’étaient bornées aux documents des registres de la paroisse luthérienne de Dossenheim-sur-Zinsel. Le plus vieil acte remontait à 1712 et nous apprenait l’enterrement de Magdalena, une fille de Adam Finitzer. Cependant, l’acte le plus riche en renseignements pour d’ultérieures recherches datait du 10 janvier 1733. Ce jour là, le calviniste Johannes Finitzer fils de feu Johannes Finitzer de Cosswiller épousait Barbara Brunst fille de feu Abraham Brunst de Hattmatt. Il fallait donc clairement orienter les recherches vers la communauté calviniste strasbourgeoise. Cosswiller étant en 1733 et jusqu’à la Révolution, une possession de la cité de Strasbourg.

Plusieurs anciens registres furent consultés. D’abord ceux de la paroisse luthérienne de Romanswiller et de sa filiale de Cosswiller. Les calvinistes de cette dernière localité se faisaient alors parfois baptiser, marier et enterrer par le pasteur luthérien de Romanswiller, tout en appartenant à la paroisse réformée de Strasbourg. Les registres de la paroisse luthérienne du bourg voisin de Wasselonne furent eux aussi consulté du fait que ce lieu fut lui aussi une possession de Strasbourg entre 1496 et 1790. Et enfin, sur Strasbourg même, les registres de la paroisse réformée (calviniste). Tout ce travail, a ouvert de nouvelle perspectives quant à l’histoire familiale. De nouvelles certitudes ont été acquises grâce à la vingtaine d‘actes découvert. Cependant ne nombreuses questions restent encore ouvertes du fait que de nombreux autres actes n’ont pas encore été retrouvés. Pour cela, il faudrait orienter les recherches vers d’autres lieux. Mais fautes d’indications, il faut pour l’instant s’en remettre aux mains des dieux du hasard.


Une migration suisse

D’après les actes trouvés sur Wasselonne et Strasbourg, on est en droit de penser qu’un suisse originaire du Canton de Berne et dénommé Niclauß Finitzer s’est décidé de quitter sa patrie avec femme et enfants (au moins cinq) pour venir s’installer en Alsace. Les documents indiquent en effet pour les enfants de Niclauß qu’eux aussi sont originaires du Canton de Berne. Niclauß ne se serait donc pas marié en Alsace mais en Suisse. La localité des origines, tant à Strasbourg qu’à Wasselonne, est orthographiée sous Lÿs. Il faut y voir l’actuelle ville de Lyss, (en 1850, cette localité ne comptait que 1.568 habitants, aujourd’hui plus de 11.400). Située dans l‘arrondissement du Seeland dans le canton de Berne, Lyss est distante de 30 km de la ville de Berne

A défaut de recherches généalogiques dans le fond des archives suisses, on peut tout de même constater que la présence de plusieurs membres de la famille Finitzer est attestée dans le canton de Berne. En entrant les deux mots clés Finitzer et Bern sur un moteur de recherche Internet on voit que le patronyme Finitzer apparait dans les archives de la région. La date la plus récente rappelle le baptême d’une Magdalena Finitzer en novembre 1753 à Kappelen. Quant aux dates les plus éloignées de nous; il s’agit premièrement d’un acte de vente du 9 mai 1442 certifié par le sceau de l’écoutète de Berne Rudolf Hofmeister où Hans von Gasel, bourgeois à Berne, cède à Clewi (Nicolas) Finitzer de Kappelen, présentement bourgeois à Berne, pour 80 Rheingulden, un appentis situé derrière le château d’Aarberg. Le deuxième document est un acte de vente daté du 10 mai 1571. Là, Johann Möri, Weibel et Töni (Antoine) Finitzer, tous originaires de Kappelen, vendent à Heini (Heinrich) Möri pour 49 Kronen un tiers d'une parcelle de la Rebmatte située à Kappelen avec un tiers du bois qui s'y trouve. Ces deux actes de vente sont conservés aux archives cantonales de Berne, dans la section d‘Aarberg.
Aarberg et Kappelen étant des localités voisines de Lyss et distantes de moins de cinq kilomètres.


Niclauß Finitzer en Alsace

La date de son départ de Suisse est inconnue. A l’heure actuelle, les deux plus anciens documents mentionnant Niclauß Finitzer en Alsace remontent à l’année 1695. Le 23 janvier 1695, sa fille Barbara épouse le cordonnier Hanß Klentschy. A cette occasion, nous apprenons que Niclauß exerce la profession de maçon. Fin septembre 1695, son fils Adam enterre son garçon mort-né. Niclauß appose, d’une main malhabile, sa marque au bas de cet acte de sépulture.

L’acte de sépulture de Niclauß Finitzer a été dressé par le pasteur de Wasselonne. Nous savons ainsi qu’il décède le 1er décembre 1700 à l’âge de 66 ans. Il serait donc né vers 1634. Son domicile en Alsace est situé dans le hameau de Brechlingen, au sud-ouest de Wasselonne, sur la route conduisant à Cosswiller. Deux mois plus tard, le 25 février 1701, son fils Hanß Finitzer, exerçant les professions de maçon et de tailleur de pierre à Cosswiller, épouse à Wasselonne Barbara Schaller de Cosswiller.

La mère de l’époux et veuve de Niclauß Finitzer est dénommée Barbara Tubner. D'après son acte de sépulture du 26 mars 1708, elle serait décédée à l'âge de 76 ans ; sa naissance se situe donc vers l'année 1632. 



acte de sepulture de Niclauss Finitzer en 1700

Document ci-dessus: Acte de sépulture de Niclaus Finitzer tiré du registre des sépultures de la paroisse protestante de Wasselonne (Registre de 1685 à 1706 conservé au Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote 3E 520/9.) 


Plusieurs enfants de Niclauß Finitzer apparaissent dans les archives alsaciennes.
 
1°) Barbara Finitzer de Lyss, épouse le 23 janvier 1695 à Strasbourg, le cordonnier Hans Klentschy. Le samedi 11 avril 1699, leur fille Barbara Klentschy décède à Wasselonne.
 
2°) Adam Finitzer enterre en septembre 1695 son fils mort-né à Wasselonne. Son épouse se dénomme Elisabeth Feyßtelin. Le 29 juillet 1696, ce couple fait baptiser à Strasbourg leur fille Anna Maria Finitzer. Dans cet acte le nom de la mère est Elisabeth Faüßlin. En 1700, Adam signe avec les initiales A F l’acte de sépulture de son père Niclauß.

Remarque:
Le 16 mars 1709 à Wasselonne, Adam Finitzer tailleur de pierre à Brechlingen et son épouse de Anna Maria Singer font baptiser leur fils Johann Adam. Devons nous en conclure qu’Elisabeth Feyßtelin, la première épouse d’Adam est décédée et qu’Adam s’est remarié ? Ou devons nous croire à l’existence d’un second Adam Finitzer ? Peut-être un fils du premier ? Les preuves manquent pour aller dans un sens ou dans l‘autre. Quoi qu’il en soit, cet enfant décède le 30 juillet 1709. Le pasteur de Wasselonne indique que son père Adam est calviniste et journalier à Brechlingen. Sa mère Anna Maria Singer est luthérienne. Nous retrouvons ce couple à Dossenheim-sur-Zinsel quand Magdalena, leur fille, s‘y fait enterrer après neuf mois d‘existence. Adam y décèdera le 26 février 1715 et sa veuve s’y remarie le 25 mai 1717.

3°) Hanß Finitzer, maçon et tailleur de pierre à Cosswiller, épouse le 15 février 1701 à Wasselonne Barbara fille de Benedict Schaller, charpentier à Cosswiller et de Anna Hagert. Son beau-frère, Hanß Klentschy est l’un des témoins. Le 15 décembre 1708, ce couple fait baptiser à Strasbourg, leur fils Johannes.
   
      Mariage de hanss finitzer en 1701
Document ci-dessus: Acte de mariage de Hanß Finitzer et Barbara Schaller tiré du registre des mariages de la paroisse protestante de Wasselonne (Registre des mariages de 1685 à 1721 actuellement conservé aux Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote 3E 520/5.)

Transcription:
Den 15 Febr wurden nach zweymaligen Proclamation copuliert und eingesegnet Hanß Finnitzer, Maurer und Steinhauer zu Coßweiler, weil.(and) Clauß Vinnitzers Schirmverwandter und Maurers allhier und Barbara eine geborenen Schuhlerin primor ehel. hfr. ehel. Sohn. Und F Barbara Benedict Schallers B und Zimmermanns zu Coßweiler u Anna Hagertin seine ehel. hfr. ehel. Tochter.

Baptême de johannes finitzer le 15 décembre 1708

Document ci-dessus: Acte de baptême du 15 décembre 1708 de Johannes Finitzer, fils de Hanß finitzer de Cosswiller et de Barbara Schaller, tiré du registre des baptêmes de la paroisse calviniste de Strasbourg de 1706 à 1762. Le document original est conservé aux Archives Municipales de Strasbourg sous la cote N193 (page 8a). Il s'agit peut-être du baptême de Johannes Finitzer qui s'est installé à Dossenheim-sur-Zinsel et qui y a épousé Barbara Brunst en 1733. 

4°) Anna Maria Finitzer, fille de feu Niclauß Finitzer de Brechlingen épouse à Strasbourg le 16 janvier 1707, Johannes Klentschy, fils de Benedict Klentschy, cordonnier né à Lyss.

5°) Susanna Finitzer fille de feu Niclauß Finitzer de Brechlingen épouse le 2 avril 1714 à Strasbourg, Hanß Georg Wartmann, fils de feu Johannes Wartmann.

Et peut être Anna Finitzer de Lyss du canton de Berne qui épouse le 8 octobre 1719 à Strasbourg Heinrich Cuntz, un veuf originaire du canton de Zürich.


Johannes Finitzer de Cosswiller

Un fils d’Adam Finitzer de Lyss et prénommé Johannes épouse le 15 septembre 1726 à Strasbourg Anna Margaretha Schweitzer fille de Félix Schweitzer de Cosswiller. L’acte de mariage indique que le père de l’époux est déjà décédé en 1726. Et nous savons qu’un Adam Finitzer est décédé en 1715 à Dossenheim sur Zinsel. Ce Johannes Finitzer est donc très probablement un enfant issu du couple Adam et Elisabeth Finitzer et donc un petit-fils de Niclauß Finitzer.

Plusieurs enfants leurs viendront au monde.

1°) Le 8 mars 1728 est baptisé à Strasbourg Anna Margaretha.
2°) Le 23 février 1730 est baptisé à Cosswiller par le pasteur de Romanswiller, Johann Georg Finitzer. Par ce baptême, nous apprenons que Johannes, le père, exerce la profession de tuilier.
3°) Le 15 janvier 1733 est baptisé Hanß Jacob. Mais cet enfant décède le 25 mars 1733 et est enterré le 26 mars.
4°) Le 13 août 1734 est baptisé Johannes qui décède trois mois plus tard le 14 novembre 1734.
5°) Le 14 décembre 1735 est baptisée Elisabetha.

Le 15 avril 1736, le chef de cette famille, Johannes Finitzer décède à l’âge de 37 ans. Son année de naissance probable est donc 1699. Pour l’instant, il n’a pas été retrouvé un acte de baptême qui pourrait lui correspondre. Sa veuve Anna Margaretha Schweitzer épouse le 23 juin 1737, en secondes noces, l’agriculteur Melchior Führer de Cosswiller.


................................................................................................................................................................................

Sources:

Entre parenthèses (AD .../...) est indiquée la numérotation des pages telle quelle apparait sur le site internet des Archives Départementales du Bas-Rhin.

Paroisse protestante réformée, originaux conservés aux Archives Municipales de Strasbourg.
1°) Registre N192 Baptême, Mariages 1655 à 1761, pages 55a (AD:65/171), 111 (AD:120/171), 123 (AD:133/171), 129 (AD:139/171), 134a (AD:147/171), 139 (AD:151/171).
2°) Registre N193 pages 8a (AD:11/111), 51a (AD:54/111) 

Paroisse protestante de Wasselonne, originaux conservés aux Archives Départementales du Bas-Rhin.
1°) Registre des sépultures de 1685 à 1706 cote 3E520/9: (AD: 89/156), (AD:121/156),(AD:106/156)
2°) Registre des mariages de 1685 à 1721 cote 3E520/5:  (AD:80/169) 
3°) Registre des baptêmes de 1701 à 1719 cote 3E520/2: (AD:146/290)
4°) Registre des sépultures de 1707 à 1729 cote 3E520/10: (AD: 26/188),

Paroisse protestante (luthérienne et réformée) de Cosswiller, original conservé aux Archives Départementales du Bas-Rhin.
Regisre des baptêmes, mariages et sépultures de 1725 à 1738, cote 3E76/2: (AD: 53 /110), (AD:97 /110), (AD:56 /110), (AD:99 /110), (AD: 65 /110), (AD:103 /110), (AD:14/110)



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement